La responsabilité sociale des entreprises (RSE) jouit d’une importance croissante dans le monde institutionnel au fil des années. Cependant, quelles sont la signification et l’implication réelles de ce concept et des responsabilités qui s’y rattachent, y compris d’un point de vue de Due Diligence? Notre white paper décortique le concept global de RSE et met en exergue des tendances nationales et internationales sous l’angle de la Due Diligence, un véritable défi dans ce domaine transversal.

Dans son Livre Vert de 2001, l’Union Européenne définit la RSE comme suit: “La plupart des définitions de la responsabilité sociale des entreprises décrivent ce concept comme l’intégration volontaire des préoccupations sociales et écologiques des entreprises à leurs activités commerciales et leurs relations avec leurs parties prenantes. Être socialement responsable signifie non seulement satisfaire pleinement aux obligations juridiques applicables, mais aussi aller au-delà et investir “davantage” dans le capital humain, l’environnement et les relations avec les parties prenantes.”

La RSE comprend généralement trois thèmes principaux sur lesquels les entreprises doivent se focaliser: l’environnement, les droits humains et sociaux, ansi que la santé et la sécurité des personnes. Les entreprises socialement responsables doivent donc intégrer ces préoccupations dans leurs pratiques quotidiennes.

Des réglementations récentes telles que la loi française sur le Devoir de Vigilance intronisent la nécessité de contrôles et vérifications des chaînes d’approvisionnement, rendant la Due Diligence indissociable d’une stratégie RSE efficace. Afin d’honorer leurs engagements RSE, les entreprises doivent non seulement les respecter à titre individuel – elles doivent également s’assurer que leurs partenaires à tous les niveaux adhérent aux mêmes valeurs.

Pour en apprendre davantage sur la RSE, ses tendances mondiales et implications concrètes pour les procédures de Due Diligence, nous vous invitons à lire notre white paper ici.